Tag Archives: The Life Nomadic

Flights for passengers instead of passengers for flights…

I was reading this article from Seth Godin, “New interactions, not just moved interactions”, where he says:

Why don’t airlines have tools in place to make it easy to integrate charter flights with conventions so flights run when (and where) people are going? Flights for passengers instead of passengers for flights…

And then I though about mixin.com, this near-to-come online calendaring service where you can tell your network that you are free next Tuesday and would consider hanging out for a beer…

How about if enough people on mixin.com are willing to take vacation in almost the same place at almost the same time and I am ready to offer charter services?

Voilà , c’est fini…

Ca y est, c’est fini, nous sommes rentré en Suisse. J’ai retrouvé mon bureau et un clavier avec des accents (vous m’excuserez quand même si j’en rate quelques uns) mais ce n’est quand même pas comme si j’étais vraiment content d’être revenu :|

La dernière partie du voyage a été bien sympa, un petit tour dans le Hunan se terminant a Chongqing. Nous avons, pour commencer, passé deux jours et demi à Zhangjiajie et pleinement profité du paysage fantasmagorique qu’a sculpté là-bas l’érosion.

DSC_6285 DSC_6318

Nous avons également profité à fond des millions de marches qui permettent de parcourir à pied la region de Wulinyuan où se trouve le parc national forestier.

DSC_6316

Nous avons ensuite rejoins la ville de Fenghuang où nous avons pu nous initier aux traditions locales, comme avoir l’air ridicule au bord d’une rivière…

DSC_6910

…ou piloter une moto avec les pieds en gardant les yeux fermés.

DSC_6961

Plusieurs heures de bus puis de bateau nous ont permis ensuite de rejoindre le village de Gongtan qui se trouve à flanc de falaise le long de la riviere Wujiang.
Pour cela nous avons traversé les “trois petites gorges” qui, à l’instar de leurs trois grandes soeurs sur le Yangtze, se trouveront submergées suite à la mise en service prochaine d’un barrage hydroéléctrique.
Heureusement, Gongtan, reconnu d’intérêt historique national, sera deplacé pierre par pierre (et poutre par poutre) en aval du barrage courant 2007.

DSC_7284 DSC_7430

Enfin, aprés avoir eu la joie de faire 22 heures consecutives de trajet dans 5 bus differents pour faire 900Kms (les premiers 300Kms étant couverts en 12 heures) nous sommes arrivé à Chongqing.

DSC_7889

Là, nous avons pu visité nos dernières “Grottes aux Milles Boudha”, à Dazu…

DSC_7738 DSC_7856

…et aprecier la cuisine locale et en particulier le trés renomé, et épicé, Chongqing Hot Pot.

DSC_7895

Finalement, aprés une dernière semaine à Beijing à faire du shopping, il ne me reste plus qu’à trier et classer les 7270 photos que nous avons faites, en sortir les meilleures et enfin faire un “Best Of China” dans Flickr. Je me demande si je ne devrais pas reprendre des vacances…

En attendant, voilà déjà une vue panoramique (et interactive) prise dans les montagnes au-dessus de l’oasis de Turpan.

/resources/turpan2.mov

Une pause

Nous sommes de retour a Beijing depuis quelques jours, pour entre autres decider ou nous allons apres :)

Finalement, la connexion de beau-papa, bien qu’etant puissante, ne suffira pas pour rattraper le retard pris pour les photos. Je crois que j’etais trop ambitieux en croyant pouvoir uploader toutes nos photos sur le chemin, la prochaine fois je me contenterais d’en choisir quelque unes. Dans mon stock il me reste la fin de la randonnee au Kanas (on me vois quand meme a cheval dans la neige ;) et la suite du voyage au Xinjiang avec la traversee du desert.

DSC_3501

Yang trouve le desert formidable, moi au bout d’une heure je me suis endormis, 600km de dunes c’est barbant a la longue… La nuit passee dans le “village” au milieu du desert, bien que ne correspondant pas vraiment a ce que j’esperais (genre une nuit romantique dans une tente de touareg) s’est quand meme revelee riche: motel pour routier coince entre un faux coiffeur pour hommes et un faux salon de massage.

Finalement nous partons demain soir pour le Hunan une province dans le centre (un peu au sud) pour finir par Chongqing, la plus grande aglomeration du monde (en surface et en population). La-bas il y aura surement des cyber-cafes :)

Taxkorgan (Pamir Chinois)

Ca a l’air de faire longtemps depuis que je n’ai rien poste sur ce Blog!
Cela tient a deux choses: 1. On n’a pas toujours le temps de trouver un cyber-cafe et 2. parfois l’acces a Blogger est bloque (souvenez-vous, la Chine, le pays des droits de l’homme et du libre acces a l’information)

Pour nous le temps passe vite neanmoins, plus que un mois de vacances :'(

La derniere fois on etait a Xiahe, apres Xiahe on a continue sur la route de la soie jusqu’a Urumqi en passant par Lanzhou (juste un apres-midi le temps d’attendre le train) puis Turpan.

DSC_2639

Turpan merite quelques mots, c’est un endroit fantastique, une oasis coincee entre deux deserts dont le Gobi a l’est. Pour le moment c’est l’endroit ou les gens ont ete les plus sympathiques. Pour exemple, Yang avait oublie de l’argent a un comptoir et on nous l’a rendu 4 heures plus tard, alors meme que la fille qui nous avais servi etait rentree chez elle. Vu de la Suisse ca n’a pas l’air extraordinaire mais ici cela ressemble a un mirage…

DSC_2922

Apres Turpan nous avons rejoint un couple d’amis Pekinois a Urumqi pour nous diriger le lendemain a l’extreme nord du Xinjiang, dans une region nomee Kanas ou nous avons randonnes pendant 4 jours, a pied et a cheval.
La-bas ils disent que c’est la Suisse Chinoise. C’est joli tout pareil mais c’est pas les memes montagnes, c’est pas les memes arbres et surtout c’est pas les memes gens!

DSC_3144

Le Kanas c’est le pays des Kazaks, ils ne parlent pas beaucoup et les seuls que je n’ai pas vu sur un cheval sont ceux qui dormaient. On a fait des photos fantastiques, mais vu que j’ai pris beaucoup de retard, il me faut attendre la prochaine etape a Beijing et la ligne haut debit de beau-papa pour telecharger tout ca…

Apres le Kanas, et un autre stop a Urumqi (y’a decidement rien d’interessant la-bas), on a continue sur la route de soie en direction des montagnes du Pamir, Kashgar (en avion) puis Taxkorgan (en voiture) avec deux reporters Chinois, un peu allumes, rencontres sur le chemin.

DSC_4070

On voulait aller jusqu’a la frontiere Pakistanaise mais moi j’ai pas le droit (seuleument si je vais au Pakistan) du coup maintenant j’attends Yang et nos deux amis qui sont alles s’amuser a plus de 5000m d’altitude et je me console en me disant que je suis deja a 3600m et que de la je peux deja voir des sommets a plus de 7000m :)

DSC_4267

Ici c’est le pays des Tajiks, ils portent d’etranges chapeaux…

DSC_4207

Demain on retourne a Kashgar puis a Urumqi en passant cette fois par la version sud de la route de la soie et une petite traversee du desert en prime. Ensuite retour en avion a Beijing pour une semaine de repos bien meritee :)

Yakadiyak

Aujourdui nous sommes a Xiahe, une petite ville dans la province du Gansu mais qui heberge la plus grande lamasserie hors du Tibet. Malheureusement, la bande passante en upload du cyber-cafe n’est pas terrible, donc je renonce a uploader mes photos pour le moment…

Apres avoir passe 5 jours a Luoyang pour que Yang puisse guerrir nous avons passe 4 jours a Xi’an afin, en particulier, de visiter la tombe du premier empereur de Chine, la ou se trouve la fameuse armee de terre cuite.

DSC_1483

Nous avons ensuite file le long de la route de la soie vers Langzhou et Xiahe. La nous commencons a voir des visages differents, a manger des plats differents et a entendre une langue differente de ceux que nous avons rencontre en pays Han.

DSC_1826

Ici egalement, deux odeurs dominent, le mouton et le Yak. Je conseille d’ailleurs aux amateurs de gouter, a l’occasion, les plats a base de Yak ou de lait de Yak :P

DSC_1967

PS: Petite mis-a-jour au sujet du lait de Yak; c’est bon mais apres tu sent le Yak pendant 2 jours (surtout les pieds)

En vrac…

Aujourdhui nous sommes a Luoyang, c’est un peu la galere parceque Yang est tombee malade dans la nuit d’avant hier et elle garde la chambre depuis… On avait prevu deux jours ici mais ca risque de durer plus. Il se peut meme que l’on retourne a Beijing.

DSC_1002

Enfin, du coup j’ai du temps pour uploader mes photos. Je ne sais pas pourquoi, j’en prend un nombre incroyable, ca fait plus de 1’800 maintenant et ce n’est que le premier mois!

Vous pourrez donc voir maintenant les photos tu parc Tiantan (le palais du ciel) ou l’empereur allait deux fois l’an pour prier, un coup pour demander de bonnes recoltes a venir un coup pour remercier pour les recoltes passees. Je me demande ce qu’il disait aux dieux quand c’etait la famine, enfin lui devait pas connaitre ca j’imagine :)

DSC_0072

Le soir apres la visite de Tiantan on est passe sur Wangfujing (la ou il y a la peche a la baleine) et on est tombe sur des vendeurs a l’etalage qui servaient des snacks d’un genre particulier…
Je vous laisse deviner la nature des produits en regardant les photos. Heureusement on avait deja mange :P

DSC_2121

Ensuite nous sommes partis vers le sud. Premier arret a Datong, une ville sans interet mais pas loin il y a un site avec des grottes bouddhistes assez impressionantes et une montagne sacree ou s’accrochent quelques temples.

DSC_0334

Les gens sont beaucoup plus sympa ici (dans le Shanxi) que ceux que j’ai pu rencontrer jusque la, ils me regardent toujours bizarement mais maintenant, en plus, ils viennent me voir avec des sourires pour me demander d’ou je viens, est-ce que j’aime la Chine, etc…

DSC_0358

Apres, Datong on est descendu a Pingyao, le centre ville est exceptionellement bien conserve. On a dormi dans une guest-house genre vielle maison chinoise et on a visite la vieille ville a velo. Nous sommes aussi alle voir un opera.

DSC_0631

DSC_0756

Le lendemain, en allant vers Luoyang on s’est arrete a Wangjiadayuan (ca veut dire la grande demeure de la famille Wang). Pour resumer c’est une propriete d’environ 150’000 m2 qui a appartenu a la famille Wang, des gens puissants, pendant plusieurs generations. On a passe 6 heures a visiter et encore on a fait la fin un peu vite. Il parait qu’il y en avait 4 autres comme ca avant, une est transformee en hotel de luxe les autres ont etees detruites. Sur la fin on est monte sur les remparts et on a pris des photos d’ensemble des toits, ca donne une vague idee de la taille du truc. Dans la region, maintenant, il parait que 50% des gens sont des descendants des Wang. Dans le village ou se trouve Wangjiadayuan ca fait environ 12’000 personnes. Sacree famille…

DSC_0799

Ah oui, j’allais oublier, a Tiantan on a croise Tortue Geniale…

DSC_2081

Visite de Beijing

DSC_0680

J’ai fini par pouvoir uploader une bonne partie des photos restantes en particulier le parc de Beihai, connu pour sont Dagoba blanc, une pagode de style tibetain, et les fameux Hutong, une specialite Pekinoise nee pendant la dynastie Yuan.

La dynastie Yuan a ete fondee par Kubilai Khan, le petit-fils de Gengis, un roi Mongol qui a fini par reussir a envahir et soumetre la Chine malgre la Grande Muraille. Pendant leur reigne ils imposerent aux pekinois certaines lois mongoles dont celle qui interdisais de bloquer l’acces des puits (Hot en mogol d’ou Hutong) aux cavaliers.

Du coup, pour proteger leur intimite (et surement pour casser les pieds aux barbares aussi) les pekinois commencerent a construire des murs entre leurs maisons, ne laissant l’acces aux puits qu’a travers un dedale de petite rues appelees Hutong et creant par la meme occasion les Siheyuan, des ensembles de maisons reserees autour de petites cours fermees.

DSC_0696

Avec la modernisation de la cite il ne reste plus beaucoup de Hutong et ceux-ci sont maintenant plus ou moins proteges. Neanmoins leur entretient depend des leurs habitants et on voit bien que ceux-ci n’ont pas les moyens ou s’en moque. En effet dans certains Siheyuan, les parties communes sont de vrais depotoires alors que les interieurs sont confortables et bien entretenu.

Une prise USB, enfin!

Ca y est, on a finalement trouve un ordinateur avec une prise USB. Enfin, Yang a trouve…

En fait on se trouve ce soir dans une sorte de club prive, amenage par les membres de l’association des proprietaires de Volkswagen BORA (et d’autres associations dans le meme genre). Sans rire, en fait je crois que l’association est un pretexte :)
Les lieux sont tres cools, modernes, confortables et les membres s’y retrouvent pour faire des BBQ, boire des bieres et jouer a la X-Box. Il y a meme un bar avec un barman, mais je ne suis pas sur qu’il ait l’age legal pour boire ce qu’il sert…

A part ca je peut enfin telecharger les photos de Suzhou, Mudu, Wuxi et Nanjing, je vais en profiter pour mettre a jour les posts precedents. Je telecharge egalement certaines des photos de cette semaine a Beijing, malheureusement je n’ai pas le temps pour celles de Gugong, la cite interdite ou nous sommes alle aujourdhui, nous n’avons pas eu le temps de tout visiter il faudra revenir.

Parmis ces photos vous verez la plupart du temps les sites historiques et les attractions pour touristes que nous avons visites, mais a quelques occasions j’ai aussi voulu montrer l’envers du decors.

Nous devrions partir de Beijing d’ici un ou deux jours et nous diriger vers le Shanxi et Xian, une tres ancienne capitale et le point de depart de la route de la soie.

Beijing

Nous sommes arrive a Beijing apres un voyage en train de 9 heures. Heureusement c’etait un train de nuit avec couchettes, je m’attendais a un truc pas terrible mais les wagons etaient assez modernes et tres confortables (bon, on avait pris des billets de premiere aussi, il y avait meme une tele par couchette) j’ai donc dormis comme un bebe et les 9 heures sont passees sans s’en rendre compte. Arrivee a Beijing a 7 heure du matin en plein “rush hour” et un brouillard que je ne saurais attribuer a la pollution ou a l’humidite. Surement un peu des deux.

Le plus impressionant, encore apres 5 jours, reste l’ampleur des travaux qui ont lieu partout dans la ville. Le premier jour je me suis dit que cela devait etre une coincidence que les travaux soient justement dans notre quartier (on habite chez les parents de Yang) mais en fait c’est comme ca partout dans Beijing, voire pire. Preparations pour les JO de 2008, il parait que tout doit etre fini en 2007 et ils renovent la ville dans les grandes largeures.
Je vous laisse imaginer une ville de 13 millions d’habitants, qui fonctionne, les gens vont au boulot comme d’habitude. Et la vous imaginer en plus les routes defoncees ou en cours de goudronnage, les carrefours que l’on refait a neuf, les vieux batiments que l’on detruit, les nouveaux que l’on construit; a l’echelle de 2 fois la population de la Suisse: Le MEGA bordel!

En plus, le temps est pas terrible: brouillard avec alterance d’averses, mais au moins ca netoie l’air de la poussiere des chantiers. Ca a l’air de vouloir s’arranger un peu depuis mardi mais je ne suis pas presse, a la tele ils parlent de canicule et de coupures d’electricite presque partout…

Lundi on etait a WangFuJing, l’avenue la plus commerciale de Beijing, connue partout pour ses “shopping mall” gigantesques. C’est la ou j’ai pu commencer a voir beaucoup plus d’occidentaux (toutes proportions gardees, la foule de Chinois reste largement majoritaire, mais ca n’etonnera personne). J’ai egalement pu observer un sport qui semble populaire parmis les jeunes filles Pekinoises: La peche a la baleine.

Ce sport est pratique, semble-t-il, par des etudiantes, parlant anglais, jeunes, jolies, a la mode et n’ayant pas froids aux yeux. Dans la foule qui deambule elles reperent un occidental, de sexe male et esseule (la baleine) et se jetent sur lui a coup de “Hello, where are you from?”, une fois ainsi harpone ils partent ensemble faire les boutiques.

J’ai pu voir ca de mes yeux en ayant repere un americain seul qui depassait la foule de 2 tetes, en 30 secondes il s’est fait litteralement harponer par deux (2) jolies filles.

J’avoue, j’en avait moi-meme fais l’experience quelque minutes plus tot apres avoir laisse Yang essayer sa 30ieme paire de chaussures de l’apres-midi pour regarder d’autres vitrines. Il n’a pas fallu 5 minutes pour que je soit aborde.

J’ignore comment cela se termine apres, est-ce qu’elles entrainent leur baleine de boutique en boutique, a l’eglise, ou bien elles veulent juste pratiquer leur anglais? Arnaud, si tu me lis, il faut absolument que tu viennes a Beijing pour tes prochaines vacances histoire de resoudre ce mystere pour moi ;-)